ÉDITO DU 11ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – 16 JUIN 2024

« Agis comme si tout dépendait de toi,
en sachant qu’en réalité tout dépend de Dieu ».

La période de fin d’année scolaire est un temps particulier. Déjà se prépare l’an prochain qui s’annonce riche en évènements et propositions pour l’ensemble des paroisses de notre secteur.

Certains se préparent à partir, d’autres arrivent. Certains sont à une période charnière de leur vie.

Cette période de fin d’année pastorale est un moment propice pour relire le chemin parcouru : quels furent les temps forts ? Qu’est-ce qui a permis au règne de Dieu de grandir dans ma vie ?

Dans l’Évangile de ce dimanche, Jésus raconte deux brèves paraboles pour faire comprendre comment le royaume de Dieu advient parfois à travers ce qui parait insignifiant dans nos vies.

1) Dans la première parabole, Jésus dit : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ ». « Nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit et il ne sait comment. » La morale de l’histoire c’est que l’homme doit travailler la terre mais le mystère de la vie et la croissance viennent de Dieu. Chacun doit faire tout ce qu’il peut, mais le résultat final dépend de Dieu.

2) Dans la seconde parabole, Jésus parle d’une semence particulière, la graine de moutarde, considérée comme la plus petite de toutes les graines. Mais bien que minuscule, elle est pleine de vie, capable de grandir jusqu’à devenir « la plus grande de toutes les plantes potagères. » Le Royaume de Dieu est ainsi : une réalité humainement petite, quelque chose qui n’est pas important aux yeux du monde ; et pourtant c’est justement à travers ce petit quelque chose que la force du Christ fait irruption et transforme ce qui est apparemment insignifiant. La vie de bien des Saints nous aide à comprendre cela.

À travers ces deux histoires, le Seigneur nous donne des raisons de continuer à espérer et à nous engager même quand il nous semble que ce que nous faisons est vain, ne porte pas de fruits.

« Le Seigneur est avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps ». Il est à l’œuvre dans nos vies. Gardez le souffle !

Père Renaud