Édito de Pâques 2024

LE CHRIST EST RESSUSCITÉ ! TOUT N’EST-IL PAS CHANGÉ SI LA MORT N’A PAS LE DERNIER MOT DE L’EXISTENCE HUMAINE ?

Pâques, pour les juifs, c’est le passage de l’esclavage à la liberté.
Pâques, pour les chrétiens, c’est le passage de la mort à la vie. Pâques nous rappelle que le but de notre vie n’est pas la mort mais la résurrection !
Ces jours-ci, la célébration de la mort et de la résurrection du Christ nous rassemble, nous vivifie et nous conduit au cœur de notre foi.
Pâques est la plus grande fête chrétienne de l’année.
Le Christ sort vivant du tombeau. Il est vivant pour toujours, il ne mourra plus jamais. Jésus est passé de la mort à la Vie et « cette vie n’aura pas de fin ».
Ce « passage » (pâque) est le fondement de notre foi : nous aussi, nous ressusciterons avec Lui. Pâques est pour nous la grande fête de l’Espérance.
Pâques est une révolution qui bouleverse la perspective de l’humanité. Tout n’est-il pas changé si la mort n’a pas le dernier mot de l’existence humaine ?
Pâques ouvre un avenir au cœur de nos souffrances. Pâques nous dit que la mort n’est pas le seul horizon de la vie humaine. La résurrection du Christ, sa victoire sur la mort nous ouvre un chemin nouveau. Là où la mort devait être le dernier mot de la vie, c’est la vie qui a emporté la mort.

Dans nos paroisses, chaque dimanche, nous célébrons ce jour où le Christ est ressuscité d’entre les morts. Nous avons tous part à cette résurrection. Elle est déjà à l’œuvre dans nos vies. Nous l’expérimentons ! Les catéchumènes baptisés au milieu de nous, au cours de la Vigile, en témoignent !Que cette fête de Pâques soit pour chacun l’expérience régénérante du passage de la mort à la vie.
Belle et joyeuse fête de Pâques !

Père Renaud