ÉDITO DU 2ème DIMANCHE ORDINAIRE – 14 janvier 2024

  Poser son regard à la manière de Jésus

                A plusieurs reprises dans l’Évangile, nous voyons Jésus poser son regard sur différentes personnes. Dans l’Évangile de ce 2ème dimanche du temps ordinaire, nous trouvons deux fois cette expression. La première fois, c’est Jean Baptiste qui pose son regard sur Jésus, la seconde c’est Jésus qui pose son regard sur Pierre, amené à lui par André, son frère.
                Ce regard de Jésus devait être extraordinaire, il devait être pénétrant, car Jésus ne regarde pas comme les hommes qui ne saisissent que ce qui est apparent mais pénètre jusque dans les profondeurs du cœur.  C’est la raison pour laquelle ce regard ne peut laisser celui qui est regardé, indifférent.

                Dans d’autres passages de l’Évangile, nous voyons Jésus poser son regard. C’est ce qui se passe lorsque Jésus rencontre l’homme riche : « il posa son regard sur lui et il l’aima ». Mais cet homme ne laissa pas Jésus pénétrer dans les profondeurs de son cœur car il refusa de vendre tous ses biens pour le suivre.
                Au moment de la Passion, Pierre va renier trois fois son Maître, et c’est alors que le Seigneur se retourne et pose son regard sur son ami. Un regard puissant, qui va déclencher chez celui qui est à la tête du collège des apôtres, d’abondantes larmes.
                Nous sommes, nous aussi, à la suite de ces hommes, appelés à laisser le Christ poser son regard sur nous, ce regard aimant, miséricordieux, rempli de tendresse qui nous invite à la conversion et à l’intimité.  « N’aie pas peur, laisse-toi regarder par le Christ car il t’aime… il a posé sur toi son regard », nous prenons parfois ce chant au cours de nos célébrations. 

                Nous pourrions, après avoir lu et médité cet Évangile, demander à Jésus d’avoir le même regard que lui lorsque nous nous tournons vers les autres, un regard qui ne juge pas mais qui pardonne, un regard plein d’amour et non de haine et de vengeance, un regard qui appelle celui que nous regardons, à la conversion.

                                                                                                              Père Jean-Luc Guilbert

MODIFICATIONS HORAIRES DES MESSES DOMINICALES A PARTIR DE JANVIER 2024 clic ici